Le typhon Haiyan qui a ravagé les Philippines a-t-il été créé ?

typhon-haiyan-s-approchant-des-philippines-le-7-novembre-2013

Les Philippines sont-ils devenus la cible d’armes météorologiques ?

16 novembre 2013 par Shawn Helton

« Tout type d’arme concevable est en cours d’examen ou exploré par divers individus, quand ce n’est pas avec le soutien de leur gouvernement ». Secrétaire de la Défense William S. Cohen (1997-2001)

Pensez-vous qu’il existe des armes météorologiques ?

Dans une transcription du DOD (département américain de la défense) datée du 28 avril 1997, le secrétaire de la défense de l’époque, William S. Cohen, choqua le public en admettant qu’une militarisation de la météo était créée par l’utilisation d' »ondes électromagnétiques ». L’Association sur la Modification du Temps a admis que les gouvernements modifient le temps depuis au moins 1950.
Les conséquences du typhon Haiyan (nommé Yolanda là-bas) ont été vraiment tragiques car la situation s’est transformée en un chaos total, pourtant on ne peut ignorer les anomalies météo bizarres qui ont mené à la « plus grande tempête au monde« .

 
 

La semaine passée, le météorologue indépendant « Dutchsinse » a publié plusieurs vidéos sur YouTube qui disséquaient le système tempétueux traversant les Philippines, pensant qu’il était produit par une manipulation du temps, plus précisément par une technologie avec impulsion de micro-ondes.

Une technique de modification du temps et la géo-ingénierie seraient une arme puissante si on s’en servait à des fins stratégiques. Dans le cas présent, quel en serait le motif géopolitique ?

En août 2013, pendant que la situation en Syrie atteignait son point d’ébullition à propos des allégations de fausses armes chimiques, le secrétaire de la défense Chuck Hagel rencontrait le président philippin Benigno Aquino pour discuter de l’expansion de l’armée américaine aux Philippines. L’administration Obama avait déjà négocié un contrat pour un espace sécurisé afin que l’armée US y fasse des manœuvres militaires à plusieurs endroits. Ce contrat militaire rencontra un rude contrecoup de la part du public quand le secrétaire de la défense philippin, Voltaire Gazmin, chercha à finaliser l’accord :
« Nous aimerions qu’ils soient proches des régions propices aux catastrophes afin d’avoir leur aide en cas de problèmes ».
https://i0.wp.com/a.abcnews.com/images/International/HT_typhoon_haiyan_nt_131107_16x9_992.jpgLes Philippines ont été une colonie américaine de 1898 à 1946 et la dernière base US a été fermée en 1991, par un vote du sénat.Les officiels philippins ont déclaré que les United States avaient tenté d’obtenir un vieil aéroport pour s’en servir comme base de drones. L’aéroport Daniel Romualdez qui a été complètement détruit par Haiyan a été placé depuis lundi sous contrôle de l’armée et de la police.

L’aéroport restera-t-il sous contrôle US en vertu d’une supervision humanitaire ?

Un représentant de la liste du parti Akbayan (parti politique philippin d’action citoyenne), Walden Bello, a été très franc début septembre, en condamnant les actes de l’administration Obama et leur poursuite des frappes en Syrie :

« Non seulement le président Aquino ne doit pas répéter ce que son prédécesseur, Mme Gloria Macapagal Arroyo, a fait à l’égard de l’Irak, qui était de rejoindre la célèbre « Coalition des Volontaires » de George W. Bush (cette « coalition » est une propagande américaine qui désigne les pays qui étaient volontaires pour soutenir les US dans leur invasion de l’Irak et de l’Afghanistan et/ou qui ont envoyé des troupes en renfort, NdT). Il doit déclarer énergiquement l’opposition de notre pays au dangereux plan de M. Obama et il peut ici prendre modèle sur le Parlement britannique, qui a répudié l’effort du premier ministre Cameron d’entraîner la Grande-Bretagne derrière la force de frappe américaine. »

Bello poursuit en ajoutant :

« Deuxièmement, une attaque US sur la Syrie contredit directement l’intérêt national des Philippines, qui est lié au bien-être de nos OFW (« Overseas Filipinos Workers = travailleurs philippins qui travaillent à l’étranger). Elle ferait courir des risques mortels à plusieurs milliers d’OFW qui résident en Syrie. »

Il est clair d’après les déclarations ci-dessus qu’il y avait au sein du gouvernement philippin une forte opposition à une intervention occidentale en Syrie.Le typhon a-t-il été une stratégie de « guerre tranquille », une technique de tension employée sur les Philippines pour les inciter à soutenir de futures campagnes de déstabilisation dirigées par l’occident ?Il y a ensuite la question du TPP (Trans Pacific Partership = accord de partenariat trans-pacifique) avec toute son emprise de pouvoir, intellectuel et économique. Le TPP, qui devrait réunir plus de 40 % du commerce mondial une fois qu’il sera pleinement mis en œuvre, mettra avec efficacité un terme à la souveraineté nationale.

Wikileaks a récemment révélé des documents exposant l’accord du TPP avec l’implication de douze autres pays.

Le secrétaire philippin du commerce, Gregory Domingo, a déclaré que la constitution philippine possède certaines limites sur la manière de conduire des affaires avec des entités étrangères. Ce qui pourrait constituer un obstacle majeur pour les US qui aimeraient aussi revendiquer un territoire pour le RIMPAC (Rim for the Pacific exercise = exercice militaire réalisé tous les deux ans par différentes marines nationales sous la direction des US) en plus de l’accord pour le TPP.

Domingo a expliqué ensuite la pression exercée pour faire partie du TPP :

« C’est (le TPP) quelque chose où nous devons nous engager. Nous n’avons pas le choix parce que les US sont notre deuxième plus gros partenaire et beaucoup parmi nos nombreux voisins deviendront membres du TPP. S’ils ont un accès libre, par exemple, aux US et que nous ne l’avons pas, cela handicapera réellement les Philippines et nous affectera de manière importante. »

L’intervention en Syrie, le TPP ou RIMPAC ont-ils été le motif de l’utilisation d’une technologie secrète pour punir politiquement les Philippines ou les contraindre ?

Les intérêts occidentaux et américains en particulier, risquent de perdre gros s’ils ne peuvent mettre en œuvre leurs plans militaires et économiques, tout retard pourrait causer un sérieux désaccord entre les pays et leurs dirigeants.

En 2012, le directeur de la météorologie iranienne, Hassan Mousavi, a prétendu que l’occident avait lancé une guerre climatique contre la région méridionale de l’Iran, en causant délibérément une sécheresse.

Ci-dessous, Dutchsinse nous explique étape par étape la modification du temps…

D’autres vidéos:

Sources & Références:

Le brevet HAARP spécifique à la création d’ouragans (typhons) est le brevet US 4,712,155: Method and apparatus for creating an artificial electron cyclotron heating region of plasma ~ Publié: 8 décembre 1987 déposé le 28 janvier 1985:

Brevet disponible ici: http://www.freepatentsonline.com/4712155.pdf
et ici http://www.google.com/patents/US4712155

21stcenturywire

Akzonobel

Traduction par le BBB

En Français:

« Typhon Haiyan : la catastrophe des Philippines n’est pas due au réchauffement climatique » sur Egalité & Réconciliation

En Anglais:

« Philippines Typhoon linked to ‘Man-Made’ Microwave Pulses » sur 21stcenturywire (en français ICI)

« Weather as a Force Multiplier: Owning the Weather in 2025 »  (en français ICI)

« U.S. wages war against Philippines using its HAARP weather WMD systems » sur PressCore (en français ICI)

Une réflexion sur “Le typhon Haiyan qui a ravagé les Philippines a-t-il été créé ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s