DOSSIER: « La vilaine Lulu » de Yves Saint-Laurent – La BD choc d’initiation au satanisme

20090408_604994

« La promotion du satanisme dans l’édition pour enfants »

la-vilaine-lulu-1.jpg

En 2003, les éditions ‘Tchou’ rééditent le livre La vilaine Lulu, signé par le styliste Yves Saint-Laurent. D’après l’éditeur, la vilaine Lulu est une « petite fille espiègle » portant un regard « drôle et curieux sur le monde »….. Le « style est naïf », presque « enfantin » et « L’ensemble est mordant et drôle »

Notons que sur Wikipedia, la partie analyse y a été enlevé le 14 mai 2013, ou il y était écrit:

Cette œuvre, présentée comme une critique grinçante de la société contemporaine, met en scène un grand nombre de maltraitances sur enfants dont l’enlèvement ou le sacrifice humain, de rites sataniques et idéalise la pédophilie en libertinage sexuel des enfants. On y trouve une référence au catharisme et des scènes de violence anticatholiques.

Comparé par vous même entre ces deux versions archivées de l’article sur Wikipedia:

(12/05/13) – http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=La_Vilaine_Lulu&oldid=93012350

(14/05/13) – http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=La_Vilaine_Lulu&oldid=93076564

En préambule lisons l’avis du ELLE:

« Toute ressemblance avec des personnes qui existent ou qui ont existé est parfaitement voulue. » Dans sa note liminaire, Yves Saint Laurent plante le décor. C’était en 1956, alors qu’il aiguisait son crayon chez Christian Dior, qu’il a créé « La Vilaine Lulu », une héroïne de BD, pas du tout « politiquement correcte », espiègle et furieusement amusante.
Cette oeuvre piquante est aujourd’hui rééditée. Une bonne occasion de découvrir Lulu, égérie du cynisme du monde de la mode. A 8 ans, elle regarde la télé jusqu’à minuit – même avec le carré blanc. Elle tyrannise ses camarades et montre ses fesses, sous prétexte d’être une femme libérée. Elle parle aussi chiffons, rackette les culottes Petit Bateau de ses copines, shoppe dans les surplus. Quand elle devient cover-girl, ELLE lui consacre un reportage. Vous l’avez compris : cette BD n’est pas pour tous les enfants mais elle est à coup sûr la plus fashion du moment !
« La Vilaine Lulu », d’Yves Saint Laurent (Editions de La Martinière, 94 p.).

Yves Saint Laurent et les planches originales de La Vilaine Lulu, 5 juin 1964
Photographie de Robert Doisneau
©Robert Doisneau/RAPHO

Ce livre est vendu en rayon Littérature et Jeunesse sur des sites tels que Amazon . D’ailleurs tout le monde ne tarit pas d’éloge sur cette BD:

La vilaine LuLu    =>  Yves Saint Laurent (mis à jour)

(Les vidéos exposant la face obscure de cette bande-dessinée sont régulièrement censurées)

Notons également que la BD risque d’être adapté en animé par une équipe Américano-Japonaise. Je ne l’ai pas trouvé encore, cette info est peut-être resté au stade de projet. Tant mieux, on est pas pressé !

Voici quelques extraits:

Dès la première histoire, la vilaine Lulu harcèle la mère d’un bébé….

Et l’amène jusqu’à abandonner son nourrisson devant l’Armée du Salut

vilaine-lulu-armee-du-salut.png

Lulu tombe amoureuse….

Elle va donc naturellement pratiquer des sacrifices humains pour obtenir l’être aimé…

vilaine-lulu-img-1.png

Pour se débarrasser de sa rivale, elle l’attache sur un lit,

puis déclenche un incendie…

vilaine-lulu-incendie.png

C’est probablement par ironie qu’elle enlève des enfants…..

vilaine-lulu-kidnapping-enfant.png

Qu’elle les pend…

vilaine-lulu-pendaison.png

Et qu’elle utilise leurs cheveux pour rembourrer des coussins…. (souvenirs de la Shoah?)

vilaine-lulu-coussins.png

Yves Saint-Laurent explique son inspiration spirituelle par le Catharisme. Une secte médiévale dont se réclame la franc-maçonnerie.

Lorsque Lulu ouvre son restaurant, il est nommé:

« Lulu la cathare ».

 Elle y met une cliente en cage et annonce son intention d’en faire une martyre catholique…

vilaine-lulu-martyre-catholique.png

« La vilaine Lulu » est l’histoire symbolique d’une enfant initiée au culte luciférien*.

Lulu pratique d’étranges jeux avec ses amies, qui eux ne semblent pas d’accord.

vilaine-lulu-jeux.png

Elle les piétine en compagnie d’adultes musclés…..

vilaine-lulu-pietine.png

Elle reçoit les encouragements du Ministère de l’Éducation Nationale pour ses activités. !!!

vilaine-lulu-education-nationale.png

Plus loin, Lulu utilise le pouvoir de la télévision pour conquérir le monde, soumettre les masses et les transformer à son image…

vilaine-lulu-television.png

Lulu infiltre l’église catholique…

Pour devenir cardinale et empoisonner le pape.

vilaine-lulu-vatican.png

Puis pour devenir elle-même la nouvelle* pape…

vilaine-lulu-pape.png

Lulu devient également infirmière…

Pour empoisonner les bébés…

vilaine-lulu-infirmiere.png

Et surtout pour euthanasier les malades suppliant:

« Rien qu’un petit jour de plus ! »…..

vilaine-lulu-euthanasie.png

Lulu rôde près des écoles en compagnie d’un adulte pour faire du repérage de victimes….

vilaine-lulu-pedocriminelle.png

Elle les prépare à l’esclavage sexuel…

vilaine-lulu-esclavage-sexuel.png

Et elle les envoie de par le monde.

Observez bien le contenu de la caisse….

vilaine-lulu-trafic-enfant.png

Sans commentaires….

vilaine-lulu-disparitions-enfants.png

vilaine-lulu-pedophilie.png

vilaine-lulu-sacrifices-humains.png

S’agit-il de simples « espiègleries », « drôles et ironiques », comme l’affirme l’éditeur ?

Lui-même spécialisé dans l’ésotérisme.

Une note de début de livre/BD soutient pourtant qu’il s’agit là

de FAITS RÉELS….

vilaine-lulu-faits-reels.png

Ce livre a été édité pour la première fois en 1967, il a été réédité en 2002 et 2003. Lors de la réédition, un tirage de luxe a été vendu 550 euros avec la signature de Yves Saint-Laurent.

À ce prix là, cette édition n’est pas destinée aux enfants, elle s’adresse à une clientèle d’initiés fortunés. Aucun Magistrat n’a initié de poursuites contre ce livre. Aucun Ministre de la justice n’a donné de consignes. Aucun média de masse n’a publié de réaction. Aucune association de protection de l’enfance n’a réagi.

L’Article 227-22 du code pénal condamne la corruption de mineur en bande organisée à 10 ans de prison et à 1 million d’euro d’amende.

Quel est exactement le pouvoir et le degré d’impunité des réseaux militants satanistes en France ?

vilaine-lulu-img-1.png

vilaine-lulu-diable-666.png

Lulu invite ses amies et les brûle vivantes

Histoire abrégée. Images extraites d » Un jeu pas comme les autres » (p64-65). Voir la page PDF pour l’histoire complète.

Un bouquin dépravé au possible pour les enfants

L’idée de la vilaine Lulu serait venue à YSL quand il regardait un de ses collaborateurs, dont il se moquait, disait-il, dans la BD. Celle-ci a été éditée une première fois en 1967, puis réeditée en 2002 dans une édition à 550 € tirée à 500 exemplaires seulement, puis en 2010 aux éditions La Martinière, pour la modique somme de 19€ (à l’époque, le magazine Elle disait que la BD était « la plus fashion du moment« … En effet, beaucoup de commentateurs (sinon tous dans les médias commerciaux) disent qu’il s’agit d’une simple critique sociale, ironique etc.

Je ne laisserais pourtant jamais un enfant approcher d’un tel bouquin, malgré les commentaires fort élogieux qu’on peut lire sur les sites des éditeurs et ailleurs. Extraits choisis :

« Personnage politically not correct, en phase avec la légèreté des années 60 qui a bien inspiré Yves Saint-Laurent, dont le coup de crayon est plutôt efficace dans le portrait caricatural qu’il dresse d’une femme et aussi d’une génération. Les situations mettant en scène Lulu font partie de la vie quotidienne, avec leur dose d’exceptionnel, des allusions à des vedettes de l’époque, des jeux de mots faisant référence à des marques (Dorothée Bis devient Gertrude Bis et Ted lapidus Tedy Lapidouze). Un album rempli de fraîcheur et de pétillant, dont je n’avais que très peu entendu parler avant la réédition (identique à l’original) chez Sand et Tchou ».

Il ne s’agit pas d’un « portrait caricatural », et les scènes ne font heureusement pas du tout partie de la « vie quotidienne » des gens normaux, ou à peu près normaux. Cet album n’est pas « rempli de fraîcheur et pétillant », au contraire il donne plutôt envie de vomir. D’autres ont qualifié cette publication de « mordant et drôle« , comme on le voit sur le site de la FNAC, qui présente la BD:

« La vilaine Lulu est une petite fille espiègle qui vit des aventures la menant de l’école à la télévision, de New York aux colonies de vacances, du monde de la mode à Dijon. Elle porte un regard drôle et ironique sur le monde curieux dans lequel vivent les adultes qui l’entourent.
Dans un style naïf, presque enfantin, Yves Saint Laurent se moque parfois avec cruauté, souvent avec humour, toujours avec intelligence, de ses contemporains, de ses proches, du milieu de la mode et des mœurs de l’époque. L’ensemble est mordant et drôle, et n’a pas pris une ride« .

Les auteurs auraient pu préciser que les scènes racontées et illustrées sont d’un rare sadisme, au point où on se demande s’ils ont seulement ouvert le bouquin. Une chose est sûre, il plaît beaucoup si on en juge par le nombre de rééditions de cette BD vieille de plus de 50 ans.

LULU3_190149

Comme par hasard, depuis une semaine, les blogs critiquant ce machin et les vidéos explicatives ne sont plus disponibles sur Internet, suite à « une réclamation pour atteinte aux droits d’auteur soumise par la Foundation Pierre Bergé Yves Saint Laurent » (*voir vidéos du début et fin d’article).

On en trouve heureusement encore quelques versions, mais apparemment les vidéos sont souvent effacées des sites Youtube et Dailymotion, mais republiées par les internautes:

Dans cette BD, les enfants peuvent ainsi voir des sacrifices humains et même de bébés en offrande à Vénus: des sacrifices de bébés démembrés dont les corps sont jetés au bas d’un autel,  l’égorgement d’une jeune fille ligottée, des enfants torturés et d’autres jetés dans un gros chaudron, l’enlèvement de gamines par Lulu à la sortie de l’école, pour ensuite les attacher sur un lit et les torturer ou pour les pendre.

Lulu affiche toujours un sourire radieux durant ces scènes, et réutilise les cheveux des enfants pour en faire des coussins pour son rat, son animal de compagnie. Elle recrute aussi d’ « énormes lutteurs » pour piétiner les enfants « afin de les rendre souples et minces », empoisonne des bébés, envoie les petites filles qu’elle prend dans les écoles chez un émir dont le harem est rempli… Lulu, qui a en fait plusieurs personnalités dans le bouquin, tombe amoureuse d’un pompier et décide de brûler sa rivale amoureuse.

Ensuite, elle prend le pouvoir mondial et même au sein de l’Eglise en tuant le pape.

Bref, rien d’enfantin là-dedans, juste un condensé d’histoires toutes plus sadiques les unes que les autres. Etrangement, ce que j’ai pu voir de ce livre ne m’a pas du tout fait rire.

D’aucuns estiment qu’il s’agit même plutôt d’un manuel d’initiation satanique, ou parlent d’un « conte satanique contemporain »… Qui était présente lors de la rétrospective Yves St Laurent qui a eu lieu en 2010.

Qui marche apparemment très bien au Japon, où il a été édité sous le nom « otemba Lulu« , et où un site Internet lui est consacré.

Bref, à chacun de se faire son opinion, mais le fait qu’un tel bouqin ait été publié, et surtout qu’il soit destiné officiellement à des enfants, pose de véritables questions. Imaginons deux minutes une maîtresse d’école lire ce genre de truc à des gamins de maternelle ou primaire, et demandons nous comment on réagirait en tant que parents. Non, ce livre est destiné aux adultes, adeptes d’humour nir, dirons-nous.

Pour terminer, on va conclure avec la petite note rédigée à la fin de la BD:  » Toute ressemblance avec des personnes qui existent ou qui ont existé est parfaitement voulue ».

Les élites qui dirigent nos vies ont, sinon d’étranges mœurs, de curieuses passions. Il faut au moins que vous le sachiez…

On dirait un album pour enfants tel qu’il en existe des milliers. Sans y prendre garde, un parent trop pressé pourrait l’acheter, pour faire un cadeau. Ce serait une bien mauvaise idée…

Rééditée en 2010, en vente actuellement dans les grandes enseignes, « La vilaine Lulu » n’est pas tout à fait un livre comme les autres. C’est pédophile, c’est satanique… et c’est signé Yves Saint Laurent. Vieux projet du styliste, « La vilaine Lulu » était sorti pour la première fois en 1967. Une époque où certaines élites ne cachaient plus leurs fantasmes, où toutes les folies sodomisaient l’Occident avachi.

La BD relate les aventures sordides d’une gamine qui n’hésite pas à ligoter et à brûler sa rivale en amour. À se branler, à foutre le feu, à jouir de sacrifices humains en l’honneur de Vénus. Au fil des pages, on hallucine. Pas d’autre mot. C’est un enfer qui pue le cramé, un enfer qui colle comme du sperme tiède. Lulu empoisonne le pape ou les bébés, se défonce au LSD, lit des bouquins porno…

Le dessin très naïf ne masque pas longtemps l’étendue des dégâts. La petite fille nous présente d’emblée son entrejambe avant de préciser « qu’elle aime faire de vilains gestes ». Au cas où on n’aurait pas compris, Yves Saint Laurent la dessine un peu plus loin se masturbant avec un rat. Elle a aussi un drôle de rapport avec le feu : un jour, elle a envie de « jouer au Bazar de la Charité » et invite ses copines dans une cabane remplie de jouets. Une fois toutes ses amies enfermées, elle y met le feu. À mourir de rire, non ?

D’aucuns y voient une pure provocation, d’autres un manuel carrément satanique.

Mais c’est inquiétant, surtout quand YSL précise en introduction que « toute ressemblance avec des personnes qui existent ou qui ont existé est parfaitement voulue. Toutes ces aventures ont été tirées de faits réels. »

Impression désagréable, quand « La vilaine Lulu » fait la sortie des écoles pour enlever des fillettes. Ces dernières sont envoyées très loin, chez l’émir Abdul ! Une traite des blanches pour laquelle notre « héroïne » est récompensée par… le ministre de l’Éducation nationale ! Bizarre. Est-ce réservé aux initiés ?

Que cette œuvre — signée d’une star mondiale de la mode, amant de Pierre Bergé, lui-même très influent et grand financier de la gauche morale — ne fasse pas plus parler de nos jours est vraiment un mystère. Si on découvrait qu’un proche de Le Pen avait dessiné une telle BD… Là, c’est silence radio. Sans doute parce que cela nous en dirait trop sur cette aristocratie no limit. Et qu’après, il faudrait poursuivre l’enquête. Et que ce qu’on trouverait ne serait peut-être pas joli, joli…

Il n’est pas ici question de demander l’interdiction de l’ouvrage, sinon, nous n’aurions rien à faire sur Boulevard Voltaire. Il s’agit simplement d’avertir ceux qui veulent entendre. Les élites qui dirigent nos vies ont, sinon d’étranges mœurs, de curieuses passions. Il faut au moins que vous le sachiez…

La Petit Lulu sur le site de Fondation Pierre Bergé & Yves St Laurent:

La vilaine Lulu est une bande dessinée humoristique pour adultes créée par le couturier en 1956 alors qu’il travaillait chez Christian Dior. Encouragé par Françoise Sagan, Yves Saint Laurent la publie en 1967 aux éditions Tchou. Cette bande dessinée met en scène une petite fille cruelle qui déborde d’imagination pour accomplir les pires méfaits.

La Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent conserve trente-quatre planches originales formant 10 saynètes drôles et impertinentes.

En 1956, Christian Dior offre à Yves Saint Laurent un exemplaire de son livre Christian Dior et moi, sur lequel figure ce double envoi : « Dédicace spéciale avec les hommages de l’auteur, à la Vilaine Lulu, aussi noire que les pages de garde de ce livre sont roses. »

Et, deux pages plus loin, s’adresse au jeune couturier : « Pour Yves Saint Laurent, pour lequel l’avenir dans ce métier s’annonce rose comme les pages de garde de ce livre. Avec toute mon affection. »

Demain Pâques ou comment tuer des enfants…….

Références:

Vidéo LLP – Yves Saint Laurent et la Vilaine Lulu sur Nemesis-TV

Part 1 : http://nemesistv.info/video/KK6B45XHUYR6/llp-yves-saint-laurent-et-la-vilaine-1-2

Part 2 : http://nemesistv.info/video/X2S3639G686M/llp-yves-saint-laurent-et-la-vilaine-2-2

Vidéos sur Le Libre Penseur. Part 1 et Part 2

Fondation Pierre Bergé & Yves St Laurent

Planches Originales fourni par les archives en ligne de la fondation.

Biographie d’Yves St Laurent sur Google Book, tapez « vilaine lulu » en recherche dans le texte, vous aurez tous les passages relatifs à la BD.

MK-Polis

Boulevard Voltaire

Dondevamos

Badbadlulu WordPress

http://www.otenbalulu.com/

« Pierre Bergé et YSL ou le satanisme institutionnel de gauche » sur Die Bruecke

« MARILYN MANSON devient l’égérie d’YVES SAINT-LAURENT : L’ASSOCIATION SATANIQUE » sur Souveraineté du Peuple.

« Prostitution de mineurs dans la villa marocaine d’Yves Saint-Laurent et Pierre Bergé ? Avec la participation de Jack Lang ? » sur Les brins d’herbes

Pierre Bergé pour une marchandisation de la femme ! « PMA : pour Pierre Bergé, payer un ouvrier ou une mère porteuse, c’est la même chose «  sur Le Point.

Forum La vilaine Lulu sur novusordoseclorum

Twikle

Vanityfair

Editions de la Martinière

Il y a eu des pétitions Anti lulu, comme par exemple https://www.lapetition.be/en-ligne/Petition-anti-lulu-4789.html

5 réflexions sur “DOSSIER: « La vilaine Lulu » de Yves Saint-Laurent – La BD choc d’initiation au satanisme

  1. Ping : La vilaine Lulu, BD de Yves StLaurent | Monde veritas

  2. Vous êtes complètement passé à côté du message de ce livre. Le but de Saint-Laurent n’était pas de faire l’apologie de ces crimes, mais de les dénoncer. D’où le message : « Toute ressemblance avec des personnes existant ou ayant existé est parfaitement voulue ». Alors non, ça ne sert à rien de chercher de l’humour dans ce livre, car il n’y en a pas. Tout est vrai. Tout ces crimes se sont produits. Et les criminels ont été libérés, protégés, parfois même décorés. Et la pédophilie en bande organisée est un phénomène qui se répand. Très vite.
    Ce livre est un avertissement. Il dénonce des crimes ignobles et impunis. C’est bien dommage d’avoir passé du temps à écrire un article si long si c’était pour faire un contresens aussi facile et stupide.

  3. Ping : Une réac au Palais de Tokyo | Ma grotte

  4. Ping : Visite intestine au Palais de Tokyo | Notes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s