Réveil du Soleil: Eruptions solaires de classes X et M en série ces derniers jours (du 23 au 25 octobre 2013)

NASA-Solar-flare-was-first-of-most-intense-class-observed-this-year

2 éruptions solaires de classe X le même jour ! après plusieurs

éruptions de classe M

Les deux puissantes éruptions ont jailli à partir d’un nouveau groupe de taches solaires appelé Région 1882 et ont déclenché les pannes de radio temporaires selon les  fonctionnaires de la « National Oceanic and Space « (NOAA) et du  » Weather Prediction Center de Atmospheric Administration  » ( SWPC ). Mais, ont-ils ajouté « aucune d’entre elles n’est susceptible de déclencher de grosses tempêtes géomagnétiques affectant le champ magnétique de la Terre » .

Les astronomes classent les éruptions solaires en trois catégories – C , M et X – C étant la plus faible et X la plus forte. Quand elles visent directement la terre , les éruptions solaires de classe X peuvent interférer avec les communications par satellite, les systèmes de navigation et aussi mettre en danger les astronautes en orbite .

Cela ne semble pas être le cas avec les éjections de classe X d’aujourd’hui , selon une déclaration  du SWPC , bien que les fonctionnaires attendent des imageries supplémentaires des événements pour voir si ils pourraient être associées à une explosion massive de plasma super- chaud appelé éjection de masse coronale , ou EMC – qui peuvent propulser de la matière solaire dans l’espace à une vitesse supérieure à 1 million de milles par heure.

L’éruption solaire X.7 de vendredi a eu lieu quelques heures après une éruption  plus modérée de classe M et deux jours après une puissante éruption solaire de classe M 9.4  , le mercredi (23 octobre) . Cette dernière éruption solaire a été associée à une EMC.

Et donc ces deux éruptions de classe X surviennent 2jours aprés les plusieurs éruptions de classe M, d’ou le signe inévitable d’un pic d’activité solaire.

Seulement 3 heures après l’éruption solaire de mag 2,7 , la région active 1875 a enregistré plusieurs autres éruptions solaires, une de mag 1.4 à 23:33 UTC le 23 Octobre suivie par une de mag 3,1 à 00:08 UTC le 24 Octobre. Cette région active continuera probablement son activité éruptive élevée pendant sa rotation de ce côté du disque solaire visible.

La région active 1877 a enregistré une puissante éruption de mag 9.3 à 00:30 UTC le 24 Octobre. Cette région a vu sa surface rétrécir mais elle a  développé une configuration bêta- gama – delta dans ses taches intermédiaires. Par ailleurs, elle a causé quelques unes des éruptions solaires de bas niveau (classe C) de ces derniers jours.

Le rayonnement UV extrême a ionisé l’atmosphère supérieure de la Terre créant une brève panne de radio HF sur le côté ensoleillé de la planète. Il semblerait que cette éruption ait crée une éjection de masse coronale qui se dirige vers notre planète.

Il y a actuellement  4 groupes de taches numérotées qui font face à la Terre. AR 1875 et AR 1877 sont les plus grandes et le plus dangereuses compte tenu de leur situation géo-éffective .

Les  prévisionnistes du NOAA et du SWPC ont estimé les probabilités d’éruptions fortes à 40 % de chances pour une classe M et à 5% de chances pour une éruption solaire de classe X .

Description: Type IV emissions occur in association with major eruptions on the sun and are typically associated with strong coronal mass ejections and solar radiation storms.

Traduction par Les Chroniques de Rorschach

Source Space.com

et The Watchers

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s