Un mystérieux lac africain pétrifie les animaux

111111111111-530x662

Aigle (Nick Brandt/Courtesy A Galerie)

Voici un fait naturel surprenant: celui de la pétrification d’animaux touchant les eaux alcalines du Lac Natron, situé au nord de la Tanzanie.

File:LakeNatron satellite labelled.jpg

Vue satellite du lac Natron montrant les eaux rouges et des dépôts de sels. Copyright NASA

Nick Brandt est photographe. Alors qu’il se promenait pour un reportage sur les bords du Lac Natron en Tanzanie, il remarque des animaux morts sur le rivage. Ils sont recouverts d’une couche de sédiment qui les fige pour l’éternité, telle les cendres ardentes de Pompéi. Ici, pas de volcan, seule l’eau du lac est responsable de leur pétrification. Nick Brandt est fasciné. Il ramasse des animaux et les met en scène de la manière la plus lugubre qui soit.

Calcified Caped Dove, Lake Natron, 2010

Calcified Caped Dove, Lake Natron, 2010
Copyright ©2011

Le Lac Natron est un des rares lacs d’eau salé dans le monde. L’eau qu’il contient provient du ruissellement des montagnes avoisinantes. Le lac contient de grande quantité de sel et l’eau ne peut s’en échapper que par évaporation.

En effet c’est un lac salé alcalin endoréique d’origine tectonique dont la superficie variable le cantonne au nord de la Tanzanie ou lui fait traverser épisodiquement la frontière avec le Kenya. Ses eaux chargées de micro-organismes attirent une importante communauté de flamants nains qui se régalent d’algues bleues et qui s’y reproduisent et y nidifient. Le film Les Ailes Pourpres parle justement de ces flamants nains.

Calcified Reflected Flamingo, Lake Natron, 2010

Calcified Reflected Flamingo, Lake Natron, 2010
Copyright ©2011

File:NatronSouthSide.jpg

Sa particularité est de contenir beaucoup de natron (d’où le lac tire son nom), un minéral constitué de carbonate naturel de sodium et de bicarbonate de soude. (C’est d’ailleurs ce minéral qui a donné son nom au lac). Du coup, l’eau à un pH pouvant atteindre 10,5 (pour rappel, l’ammoniaque a un pH de 11,6) et en été, quand il fait 50°C, l’eau peut atteindre les 60°C de température.

Ainsi quand l’eau s’évapore, la concentration de sel et de soude augmente proportionnellement. Parfois, les éléments chimiques se concentrent tellement qu’ils précipitent et forment des croûtes blanchâtres. Il a une teneur en sels minéraux tellement élevé qu’à part un drôle de poisson mutant, quelques micro-organismes, et les flamands nains qui viennent s’y reproduire, aucun animal ne peut survire dans cette eau.

Bicarbonate de soude – © Myrcell / Flickr – Licence Creative Common (by-nc-sa 2.0)

Contrairement à ce qu’on peut lire dans l’article de Slate.fr, les créatures qui entrent en contact avec l’eau du lac ne sont pas « instantanément carbonisées ». Alors, si les animaux ne meurent pas en touchant l’eau du lac, comment sont morts les animaux retrouvés par Nick Brandt ?

Calcified Bat, Lake Natron, 2010

Calcified Bat, Lake Natron, 2010
Copyright ©2011

L’hypothèse la plus probable est que l’eau du lac reflète le ciel comme un miroir. Les oiseaux seraient perturbés par cet effet et viendraient s’écraser à pleine vitesse contre le lac en pensant qu’il s’agit du ciel. Comme le lac est très peu profond, le choc leur serait fatal et les minéraux présents en grandes quantités recouvriraient alors les oiseaux d’un élégant suaire à la beauté éternelle.

« J’ai découvert ces créatures sur le rivage du lac. Personne ne connaît les circonstances exactes de leur mort. Peut-être les oiseaux sont-ils perturbés par l’étrange reflet de ses eaux lors de son survol et viennent s’y écraser comme un insecte sur une vitre… »

« Chaque détail était conservé, de la pointe de la langue de la chauve-souris jusqu’aux minuscules poils sur son visage », explique le photographe. « Je ne pouvais pas même plier une aile ou tourner une tête, les cadavres étaient durs comme de la pierre »,

indique Nick Brandt, précisant avoir placé les cadavres sur des branches ou des rochers avant de les photographier.

Calcified Songbird, Lake Natron, 2010

Calcified Songbird, Lake Natron, 2010
Copyright ©2011

Calcified Mousebird, Lake Natron, 2010

Calcified Mousebird, Lake Natron, 2010; Copyright ©2011

Calcified animals - A picture of a bird "calcified" by Tanzania's Lake Natron

Sources et Informations Complémentaires:

Administration
Pays Tanzanie Tanzanie Kenya Kenya
Géographie
Coordonnées 2° 25′ 20″ Sud 35° 59′ 32″ Est
Type lac endoréique salé
Origine tectonique
Superficie
· Maximale
600 km2
1 040 km2
Longueur 65 km
Altitude 600 m
Profondeur 2 m
Volume 350 000 m3
Hydrographie
Bassin versant 932 km2
Alimentation précipitations et quelques cours d’eau
Émissaire(s) aucun
Îles
Nombre d’îles nombreux dépôts de sels temporaires
Divers
Peuplement piscicole tilapia alcalin

Galerie Photos sur le site officiel de Nick Brandt

Futura-Sciences

Guizmodo

Wikistrike

7sur7.be

Lac Natron sur Wikipedia

Slate.fr

National Geographic

– « Lake Natron In Africa Has Water Like Blood, Turns Dead Birds Into Stone » sur Inquisitr.com

NewScientist

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s