1 robot humanoïde équivaut à 3 humains. L’ouvrier du futur est là…..nos remplaçants aussi!!

NextAge_06

Et encore : il n’a pour l’instant que deux yeux webcams et deux bras…
Crédit photo : Pierre Caillault

Pierre Caillault, journaliste résidant au Japon, s’est rendu dans l’usine Glory, un des leaders mondiaux des appareils de traitement de monnaie. 13 humanoïdes y ont été introduits pour « libérer l’homme des tâches subalternes et répétitives ».

Voici « NextAge 06 » ! Ce robot n’atteint pour l’instant que 80% de la productivité d’un humain, à horaires de travail égaux. Il effectue jusqu’à 15 tâches, travaille en réalité de jour comme de nuit, sans pause, week-end et jours fériés compris.

Si l’on prend la France comme référence, avec 12 jours fériés, 5 semaines de congés, 35 heures de travail par semaine, sans même tenir compte des pauses en journée, un robot — jamais en panne — effectuerait dans l’année l’équivalent du travail de 3 humains. Pour un coût d’achat unitaire avoisinant les 60 000 €, là où trois Smic avec charges reviennent à 58 000 euros environ par an en France. Bataille !

Nextage

Glory avance pour sa part aux Echos un « rendement » encore meilleur. Le responsable affirme que le coût d’achat d’une telle machine lui revient en réalité au même prix qu’un seul ouvrier sur un an, et qu’il rentabilise chaque achat « en moins de deux ans », entretien et électricité (13 € par mois) compris.

Pour autant, le directeur de l’usine se défend de vouloir activement remplacer des hommes par des robots. Il s’y dit contraint face à l’évolution de la population japonaise, qui a compté 200 000 décès de plus que de naissances et d’arrivées dans le pays, et dont les jeunes rechignent à enfiler le bleu de travail.

Un million de robots : nos remplaçants sont arrivés…

Au cours de la discussion actuelle portant à savoir si les robots aideront ou blesseront le marché du travail aux États-Unis et par-delà l’océan Atlantique, quelques réponses concrètes commencent à apparaître.

Foxconn est un fabricant chinois d’électronique pour périphériques mobiles et consoles de jeu. La société a été la cible de nouvelles négatives récemment au sujet de ses conditions de travail qui ont poussé à des révoltes et des suicides. Ils sont un fournisseur d’Apple, du Kindle, et de la Xbox 360 et plein d’autres, ainsi la mise en lumière a été importante.

Maintenant il semble que Foxconn voudrait remplacer ces humains ennuyeux et exigeant des droits et un salaire juste par des robots.

La première flotte est arrivée…

Les usines de Foxconn comportent des populations de villes entières ; la plus grande est connue sous le nom de « Foxconn City » et elle est estimée comporter une population de 450.000 travailleurs et avoir une superficie de 1,6 milles carrés. Les usines de Foxconn fabriquent 40 % de l’ensemble des produits électroniques consommés dans le monde. Ce qui se produit chez Foxconn devrait signaler une tendance forte pour ce qui est susceptible de se produire ailleurs. (Source)

Comme singularité, Singularity Hub rapporte que le Président de Foxconn, Terry Gau n’a pas caché le fait que sa société cherchait à remplacer des parties de sa force humaine par des robots ; il a indiqué l’année dernière qu’il a eu l’intention de remplacer 1 million de travailleurs dans un délai de 3 ans :

Il est évident que Gau a commencé à mettre la balle en mouvement. Depuis l’annonce, une première série de 10.000 robots – convenablement appelé Foxbots – semble avoir trouvé leur chemin vers au moins une usine, et d’ici la fin 2012, 20.000 de plus encore seront installés. (Source)

La pression internationale sur Foxconn semble être une excuse valide pour le remplacement des humains plutôt que des changements fondamentaux réels de politique. La mondialisation et l’externalisation des sociétés américaines qui font des affaires à l’étranger sont les excuses à certains des abus de droits de l’homme qui se produise ici.

Il n’y a aucun doute que les robots changent le monde ; c’est une industrie qui se développe magnifiquement. Rien qu’en Chine le marché industriel de la robotique a augmenté de 136 % en trois ans entre 2008-2011, et 15 % supplémentaires sont projetés pour 2012. Cette tendance mène aux prévisions que d’ici 2014 la Chine deviendra le plus gros consommateur au monde en matière de robotique.

Est-ce qu’avec de tels résultats exceptionnels dans la production et la consommation qui commencent à transformer l’économie de la Chine, ceci forcera « une initiative d’étaiements » en Amérique comme quelques partisans de la robotique le proposent ? Ou est-ce que ceci est simplement la première salve qui est mise à feu contre l’emploi et la gestion de plus en plus chers de la race humaine ?

Les robots peuvent souvent effectuer des tâches complexes ou difficiles, voire impossibles, pour leurs homologues humains, et peuvent également améliorer le rendement énergétique – une haute priorité dans l’économie de la Chine qui se développe. En outre, pendant que les coûts de l’éducation sont en hausse, les moins jeunes peuvent être heureux de travailler dans les travaux de labeur de base, particulièrement quand des soins de santé améliorés signifient que le peuple chinois en âge de travailler peut également devoir soutenir leurs parents vieillissants. (Source)

Tandis que des robots sont toujours en train d’être vendus sous l’appellation de « seulement pour remplacements » pour les travaux serviles que les humains ne veulent pas, il y a beaucoup d’indication qu’avec la hausse de l’intelligence artificielle que nous sommes susceptibles de voir, des travaux plus qualifiés iront aux robots. Et qu’avec les avancées dans les robots autonomes, même les gestionnaires d’entreprises actuelles, qui cherchent à remplacer leurs employés, pourraient un jour se retrouver sans travail.

Sources:

Les Numériques

Spread The Truth

Crashdebug et ICI

ActivistPost

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s